A l b u m s  S t u d i o

DERRIÈRE L'AMOUR

30 juin 1976

Réf. catalogue : 
Philips — 9101 064
Format : 
LP, 30 cm
Canaux : 
Stéréo
Poinçon :
PHI 9101064 1 380 CIDIS
PHI 9101064 2 380 CIDIS
Ventes : 
553 400 ex.
Certifié :
 

P R É S E N T A T I O N

 

Après la parenthèse américaine avec les LP ROCK À MEMPHIS et LA TERRE PROMISE, il a été décidé que le prochain album de Johnny, prévu pour le début de l’été 1976, sera principalement destiné au grand public.

 

Réalisé par Jacques Revaux (à l’origine c’est Lee Hallyday qui devait occuper ce poste), cet opus est créé au Studio 92 de Boulogne-Billancourt de la rentrée 1975 à juin 1976 – à noter que Johnny et Revaux sont en même temps sur l’enregistrement du double album HAMLET. 13 chansons sont mises en boîte, mais deux d’entre elles, JE SUIS NU, JE SUIS MORT et UNE NUIT SANS TOI (adaptation de ONE NIGHT de Smiley Lewis, 1956), seront finalement mises de côté.

 

À l’instar de JE T’AIME, JE T’AIME, JE T’AIME (1974), ce nouveau disque possède des ballades puissantes où Johnny est vocalement imposant : le splendide REQUIEM POUR UN FOU, qui sera le premier single de l’album et un énorme tube immédiat (disque d’or en 48 heures), DERRIÈRE L’AMOUR (DIETRO L'AMORE de Toto Cutugno, 1976), qui deviendra la chanson titre de l’opus ainsi que le second extrait qui fera encore plus fort que le précédent (697 400 ventes, clairement l’un de ses plus gros scores), puis LE GHETTO.

 

En plus des deux premiers cités à l’instant,  DERRIÈRE L’AMOUR n’est pas en reste en ce qui concerne les tubes, puisqu’on y trouve également JOUE PAS 

DE ROCK'N'ROLL POUR MOI (DON'T PLAY YOUR ROCK'N'ROLL TO ME de Smokie, 1975), face B du deuxième 45 tours, et GABRIELLE (THE KING IS DEAD de Tony Cole, 1972), deux morceaux qui brillent en partie par leurs riffs acoustiques. Quatre titres géniaux que Johnny chantera sur scène jusqu’à la fin de sa vie. Surtout GABRIELLE.

 

DERRIÈRE L’AMOUR contient d’autres bons moments : la première piste, LE JOUR J, L’HEURE H, faux live et seul vrai rock de l’album, le hurlant et torturé RENDEZ-VOUS EN ENFER, ou bien le final, NÉ POUR VIVRE SANS AMOUR, une ballade country ressemblant à l’IDOLE DES JEUNES (1962) actualisée, ou à un CHANTEUR ABANDONNÉ (1985) avant l’heure.

 

Au moment de sa sortie, le 30 juin 1976, ce superbe opus est un succès. Il mettra un mois avant d’être disque d’or puis deviendra un peu plus tard la meilleure vente d’album de Johnny de toute cette décennie, dépassant les 553 000 exemplaires. Il faudra attendre 10 ans pour que ce score soit dépassé.

 

À noter qu’une SUPER DELUXE EDITION, contenant huit prises complètes (dont celle de JE SUIS NU, JE SUIS MORT) et une version alternative de REQUIEM POUR UN FOU est sortie pour le 40ème anniversaire.
 

 

Adrien BALBOA

T I T R E S

 

A N A L Y S E  A U D I O

 

Dynamique sonore

de l'album original

DR

P H O T O S

 

V I D É O S

 

A U T R E S  É D I T I O N S

 

C R E D I T S

 

Musiciens

© Hallyday History 2020 | Equipe | Remerciements | Contact |

Les textes et articles de ce site sont protégés par le droit d'auteur.

Mentions légales & Crédits |

  • Twitter